Où acheter ses romans ? Nos endroits préférés à Montréal et autour de la grande ville.
Article et photographies par Alexia Giroux.

 

1. La librairie L’Euguélionne
1426 rue Beaudry, Montréal.
La librairie L’Euguélionne regorge de petits bijoux littéraires. Les thématiques et les sujets féministes sont mis de l’avant. C’est un endroit où l’on se sent bien et qui est inclusif. On peut passer plusieurs heures à regarder les livres et à choisir parmi la panoplie de romans, d’essais, d’œuvres théâtrales, de BD et de poésie. Il y a même une section pour les enfants. Des œuvres engagées et informatives s’y retrouvent, parfait pour ceux qui veulent pousser leurs connaissances.
Les libraires sont là pour vous conseiller! Vous aurez la chance d’avoir leurs suggestions et leurs coups de cœur préférés à apporter chez vous. Si vous êtes étudiants, une fois par mois le mardi soir à 18h, le club de lecture féministe de l’Université du Québec à Montréal (UQAM) se réuni à la librairie pour partager leurs points de vue sur des œuvres. Plus encore, des évènements, des lancements et des lectures ont lieu à la librairie. Vous aurez la chance de rencontrer plusieurs de vos autrices préférées.
2. La librairie Carcajou
401 Boulevad Labelle, Rosemère.
Pour les lecteurs qui ne sont pas dans la région de Montréal, la librairie Carcajou saura combler votre liste de romans à acheter. L’endroit est grand et bien aménagé. Tout nouvellement installé dans la Place Rosemère, l’emplacement permet d’avoir une plus grande variété d’œuvres littéraires. Il est rare qu’on n’y trouve pas ce que l’on cherche. Tout y est! Même les romans qui ont été publiés il y a quelques temps déjà.
Grâce aux étiquettes « Lu et approuvé », vous aurez la chance de découvrir les coups de cœur des libraires. Ceux-ci pourront discuter avec vous des romans qu’ils ont adorés.
Bouquiner et manger, le « match » parfait!
3. Les Allumé(e)
34 rue Blainville Ouest, Sainte-Thérèse.
Il y a un an, le café Les Allumé(e)s s’est installé à Sainte-Thérèse, pas très loin du Collège Lionel-Groulx. Si vous êtes dans le coin, vous pourrez étudier et lire vos romans pour vos cours dans cet endroit paisible. Les smoothies sont parfaits et faits avec de fruits frais. Si vous avez faim, optez pour leurs sandwichs et leurs salades. Kombucha, jus pressés et petits gâteaux sauront comblés votre envie de procrastination.  Pourquoi ne pas apporter le dernier Delphine de Vigan, Les loyautés ?
4. La graine brûlée
921 rue Sainte-Catherine Est, Montréal.
C’est un endroit chaleureux et « funky », tout simplement splendide. C’est idéal pour les travaux d’équipe et les grandes discussions. Apportez un livre qui ne demande pas trop de concentration.
Les couleurs et les petits plats vous charmeront. Les gens qui y travaillent sont sympathiques et sauront vous faire sourire.  Optez pour leur Grilled Cheese et leur trempette aux épinards. Apportez votre lecture du moment et vous passerez un beau moment. Si vous êtes étudiants à l’UQAM, vous vous y rendrez en cinq minutes. Si vous continuez votre chemin, vous arriverez à la librairie L’Euguélionne.
5. Starbucks
Si vous êtes à Montréal ou en région, vous avez probablement un Starbucks près de chez vous. Leurs boissons sont excellentes. L’Hibiscus fruité ou encore leur thé chaï latté sont succulents.
6. Chez soi
Finalement, le meilleur endroit pour bouquiner en paix est à la maison, enroulé dans une couverture bien chaude. Entre temps, vous pourrez vous faire un bon café ou un bon thé, tout en regardant un film. Avec le soleil, installez-vous près d’une fenêtre et profitez de l’arrivée du printemps.
Profitez-en pour terminer votre « Pile à lire ». Ainsi, vous pourrez visiter la librairie L’Euguélionne et la libraire Carcajou.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *