L’Islande est un des pays au coût de la vie le plus cher au monde, celui-ci augmente considérablement chaque année. Leur monnaie, la couronne islandaise, est extrêmement forte face aux autres monnaies du monde. C’est cher pour tout le monde, autant pour les locaux que pour les touristes. Pourquoi c’est si cher ? L’Islande est une île où vivent 300 000 personnes et où pratiquement rien ne pousse. Les aliments que vous trouverez les plus frais sont le poisson et le mouton, puisqu’ils sont pratiquement les seuls produits alimentaires venant de l’Islande. Pour voyager en Islande, il faut être prêt.e à dépenser, mais existe-t-il un moyen d’économiser ? En voici quelques-uns pour vous !
Article et photographies par Aurèlie Bigras
 
 
La nourriture et les restaurants
La nourriture est probablement la plus grande dépense, peu importe l’endroit où l’on voyage. En Islande, on peut économiser énormément en amenant notre propre nourriture ou encore en faisant l’épicerie directement soit chez Bónus, soit chez Krónan, deux bannières avec des prix raisonnables. Les restaurants coûtent extrêmement chers, il n’y a pratiquement pas de restauration rapide en Islande ou même de restauration abordable. Un conseil, achetez votre alcool à l’aéroport, puisqu’une bière coûte en moyenne 900 couronnes (11$ canadiens). De plus, l’âge légal pour boire de l’alcool en Islande est de 20 ans. Dernière chose, n’achetez pas de l’eau embouteillée, c’est la plus grosse attrape-touriste de l’Islande, puisque l’eau est potable absolument partout. Il y a plusieurs abreuvoirs disponibles un peu partout dans les rues à la disposition de tous. Donc amenez une bouteille d’eau réutilisable et remplissez-là à votre guise, vous dépenserez moins et vous voyagerez en étant un peu plus écoresponsable.

 

La compagnie Wow Air
Une des choses incroyable avec l’Islande, c’est qu’elle possède sa propre compagnie aérienne dite low cost : Wow Air. Le principe de la compagnie est fort simple : payer seulement pour les bagages qu’on a besoin. Par exemple, pour mon voyage, je n’ai pris que le bagage de soute qui m’a permis de sauver 120$ canadiens sur mon aller-retour, des frais qui habituellement auraient été compris dans mon billet d’avion et que j’aurais payés pour rien, puisque je n’aurais pas utiliser mon bagage de cabine. C’est un excellent moyen de sauver de l’argent.
 
 
L’hébergement et les incontournables
L’hébergement est également un important coût lors d’un voyage. Les auberges sont vos meilleures amies si vous voyagez seul.e. En plus d’être abordables, vous y rencontrerez probablement vos futur.e.s compagnon.gne.s de voyage. Si vous êtes plusieurs, les Airbnb sont d’excellents choix et vous aurez l’avantage d’avoir un espace juste à vous parce que ça peut être épuisant de vivre avec treize autres personnes dans une auberge.
C’est beau économiser durant un voyage, mais il faut aussi en profiter. Je vous suggère fortement d’aller voir les geysers, vous promener sur un glacier, relaxer dans les nombreux bains thermaux ou encore aller visiter la chute Gljúfrabúi (une chute à l’intérieur d’une semi caverne) juste à côté de la chute Seljalandsfoss.

 

J’ai passé beaucoup de temps dans la capitale, Reykjavík, voici quelques endroits que j’ai adoré :
Là où j’ai le mieux mangé : Svarta Kaffið, Laugavegur 54, 101 Reykjavík. La spécialité de l’endroit est la soupe. Chaque jour ils font deux soupes, une végétarienne et une avec de la viande, qu’ils servent dans un énorme bol en pain. Le meilleur rapport qualité – prix de Reykjavík.
Là où j’ai bu le meilleur café : Café Haïti, Geirsgata 7b, 101 Reykjavík. L’endroit est tout près du port de la ville et c’est magnifique. Les employés sont des anges et j’y ai bu le meilleur café de ma vie à un prix très abordable.
Le meilleur bar : Kíkí Queer Bar, Laugavegur 22, 101 Reykjavík. L’ambiance la plus déjantée de Reykjavík. Pour danser, boire un verre ou chanter au karaoké, tout le monde y trouve son compte. Un des bars qui ferment le plus tard dans la ville (4h30), en été vous êtes assuré.e d’y entrer alors que le soleil n’est pas couché et d’y sortir alors que le soleil vient tout juste de se lever.
À voir absolument : L’église Hallgrímskirkja, Hallgrímstorg 101, 101 Reykjavík. Il y a souvent des concerts d’orgues gratuits à plusieurs moments de la journée. De plus, pour environ 12$ canadiens vous pouvez monter au haut du clocher et admirer la ville de Reykjavík dans toute sa splendeur.
3 choses à apporter dans sa valise peu importe le temps de l’année : Un manteau, une bouteille réutilisable et une curiosité sans borne (les Islandais adorent les touristes qui s’intéressent à leur histoire).
J’ai vu en Islande les plus beaux paysages de ma vie, profitez-en si vous passez par ce petit bout du vaste monde dans lequel nous vivons.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *